Christophe Haag > Mon univers > Portrait et parcours
14/09/11

Portrait et parcours


( ! ) Notice: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' in D:\wamp\www\Christophe-haag.blog\wp-content\themes\christophe_haag\loop-page.php on line 19
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.24324582520{main}( )...\index.php:0
20.24344584576require( 'D:\wamp\www\Christophe-haag.blog\wp-blog-header.php' )...\index.php:17
30.877539360272require_once( 'D:\wamp\www\Christophe-haag.blog\wp-includes\template-loader.php' )...\wp-blog-header.php:19
40.890939528288include( 'D:\wamp\www\Christophe-haag.blog\wp-content\themes\christophe_haag\page.php' )...\template-loader.php:74
51.112040097000get_template_part( )...\page.php:26
61.112040097504locate_template( )...\general-template.php:167
71.112340097616load_template( )...\template.php:643
81.112740104872require( 'D:\wamp\www\Christophe-haag.blog\wp-content\themes\christophe_haag\loop-page.php' )...\template.php:686
Recommender à un(e) ami(e)
Friend Email
Enter your message

Portrait

Naissance : Je suis né le même JOUR que Bruce Willis & Ursulla Andress… et l’ANNÉE où Francis Ford Coppola remporte la Palme d’Or pour son film Apocalypse Now, Mère Thérésa reçoit le prix Nobel de la paix, et Jacques Mesrine est abattu quelques mois avant le premier lancement de la fusée Ariane à Kourou.
Chiffres : 7, 19, 21
Films : Sleepy Hollow, Bienvenue à Gattaca, le Nom de la Rose, Le Seigneur des Anneaux, Vanilla sky, Star Wars, Harry Potter, Batman (C. Nolan), The Fly, Indiana Jones, Slumdog Millionaire, Scream (tous !), Willow, Lord of War, Catch Me If You Can, La Cité des Enfants Perdus, The Game, Equilibrium, Matrix, Ghost of Mars, Entretien avec un Vampire, Dark City, Les Incorruptibles, L’enfer du Dimanche, Drive, Kick Ass, Gravity, Interstellar, American Sniper…
Acteurs/actrices : Jeff Goldblum, Jane Badler, Nicolas Cage, Michael Douglas, Harrison Ford…

Musique : Renaud Séchan, Saez, Goldman…
Joueurs de hockey favoris: Connor McDavid, Jack Eichel, Aaron Ekblad, Taylor Hall, Victor Hedman, PK Subban, Vladimir Tarasenko, Steven Stamkos, Jonathan Toews…
Plats : Sauce tomate & Osso bucco de mes grand-mères, supions de Cassis…
Action Apaisante: Cuisiner
Jeux : PS4, Poker, Loup-garou, Monopolix…
Series TV : V (année 80s), Galactica (fin des années 70s), Game of Thrones, Hercule Poirot, The Killing (Forbrydelsen)…
Sports : tous ! (mais le Hockey sur glace loin devant!)
Pâtisserie : Madeleine (de Toulouse)

et pour finir, les deux plus belles choses sur Terre: Elisa & Gabriel, mes enfants

 

Parcours – L’école et moi

Ado : Ayant toujours eu une relation quasi libidinale avec les chiffres, les équations, les problèmes complexes et les jeux de déduction, j’ai opté naturellement pour une filière scientifique !
A 18 ans : Un Bac S en poche, je décide d’étudier pendant deux ans les sciences « dites » dures à la fac. « La chimie, c’est sexy ! » me disait toujours un prof. Malgré ce slogan d’enfer, disons que je n’ai pas acheté le produit.
A 20 ans : Je change alors de crèmerie en intégrant une école de management dans le Sud de la France, plus en phase avec ma personnalité et mon besoin de soleil ! J’y étudie une matière qui me plaît tout particulièrement, le comportement organisationnel. Mon esprit est hameçonné, ma curiosité en demande plus.

A 23 ans : Je pousse le bouchon encore un peu plus loin comme ces perchistes qui demandent à ce qu’on lève de quelques centimètres la barre à sauter. En effet, j’intègre un master 2 recherche (qu’on appelait DEA à l’époque) cohabilité par différentes institutions parisiennes comme Polytechnique et l’ESSEC. Mes lectures, l’intellectualisme ambiant et le côté paradoxalement « rebelle » et « défroqué » de la recherche académique m’éclatent ! Tout ça combiné me donne envie de continuer dans cette voie.
A 24 ans : Je décide de faire un doctorat en science du comportement à sup de Co et Paris X. Ma première intuition est que je vais avant tout m’amuser dans ce travail d’investigation. Intuition vérifiée par la suite.
Le thème principal de ma recherche: l’intelligence émotionnelle, une capacité mentale trop longtemps reléguée sur le banc de touche de notre système scolaire. Une intelligence que mon grand père possédait à coup sûr. C’est d’ailleurs le souvenir de cet entrepreneur empathique, visionnaire et pragmatique, symbole d’un juste équilibre entre la tête et le corps, qui, pendant quatre ans, m’a conforté dans l’idée qu’il fallait remettre au goût du jour Spinoza dont la philosophie a inspiré voire « téléguidé » les dernières découvertes en neurosciences.
Quatre ans plus tard : Mon doctorat en poche, je me lance alors dans un “postdoctorat” à l’Insead, le dernier étage de la fusée. J’y apprends comment concevoir et mener à bien des expériences « psycho » en laboratoire. La formation dure un an.
Je quitte Paris et deviens enseignant-chercheur à EMLYON…

la suite, je suis trop fainéant pour l’écrire.

 

 

 

 

  • Et oui, dans Ghost of Mars, le héros se sort des situations difficiles en mettant en jeu son intuition, pas le temps de réfléchir avec ce qui le poursuivait !

  • Anonymous

    Didier, je reconnais bien là le fan de John Carpenter ! 😉

  • Estelle

    Je viens de finir Génération Q.E . Un mot pour le décrire, “passionnant”! Merci. Prochain livre sur ma liste:la poulpe attitude 🙂

  • Caro

    salut “Mac” ! tu as oublié Light House Fanilly dans la catégorie “musique” !

  • myriam brunet

    bonjour,

    merci pour votre conférence d’hier soir pour les 20 ans de ressort. je viens d’acheter votre livre.
    MB

  • Un fan

    Autant j’aime l’ami, le docteur, l’écrivain…Mais mettre Saez dans la catégorie “Musique” c’est un peu fort de café ! Il est à la musique ce que John Carpenter est à la poésie.

    A quand du plus croustillant sur ce coté un peu dark du Doc ?

  • Benoit Tonvoisin

    Et ton Doctorat de papa, ça se prépare bien ?

    • Anonymous

      heureusement que “papa”, ça ne s’apprend pas… 😉

      @ ton tour maintenant Benoit

Christophe Haag

" Professeur-Chercheur
à EMLYON Business School
et essayiste , mon dada,
c’est d’essayer de décrypter
une partie du Da Vinci Code
des comportements humains qui régissent la « comédie sociale » que nous jouons tous (dixit Josef Schovanec).
Voici mon univers. "

Facebook

Rejoignez moi sur

  • picasa
  • Youtube
  • Soundcloud