Christophe Haag > Mes billets d'humeur > Un, deux, trois… voilà Eric Babolat !
18/10/12

Un, deux, trois… voilà Eric Babolat !


( ! ) Notice: Use of undefined constant gSendtofriend - assumed 'gSendtofriend' in D:\wamp\www\Christophe-haag.blog\wp-content\themes\christophe_haag\loop-page.php on line 19
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.25694772624{main}( )...\index.php:0
20.25714774680require( 'D:\wamp\www\Christophe-haag.blog\wp-blog-header.php' )...\index.php:17
30.960639632536require_once( 'D:\wamp\www\Christophe-haag.blog\wp-includes\template-loader.php' )...\wp-blog-header.php:19
40.971839800520include( 'D:\wamp\www\Christophe-haag.blog\wp-content\themes\christophe_haag\single.php' )...\template-loader.php:74
51.206040417088get_template_part( )...\single.php:22
61.206040417592locate_template( )...\general-template.php:167
71.206440417704load_template( )...\template.php:643
81.206940424960require( 'D:\wamp\www\Christophe-haag.blog\wp-content\themes\christophe_haag\loop-page.php' )...\template.php:686
Recommender à un(e) ami(e)
Friend Email
Enter your message

En Exclusivité sur ce site.
Eric Babolat, président de Babolat (l’équipementier de la plupart des champions de Tennis comme Rafael Nadal), parle de son intuition.
Il se livre à cœur ouvert dans une interview diffusée en 3 temps, sur ma chaîne youtube.

UN.
Dans la première partie de l’interview (en ligne), Eric babolat revient sur l’histoire de son entreprise. On découvre que l’intuition est une affaire de famille.

DEUX.
Dans la seconde partie de l’interview (en ligne), Eric Babolat parle de l’importance de l’échec & de la prise de risque dans le développement intuitif de l’entrepreneur qu’il est.

TROIS.
Dans la troisième partie de l’interview (en ligne), Eric Babolat revient sur son éducation et nous raconte son propre cheminement intuitif. Il parle également de l’ADN de son entreprise, de l’intuition du ‘meneur’ et nous présente un sacré personnage, Lucien: profession, ‘ambianceur’ chez Babolat. Il revient également sur l’intuition de sa vie, sa femme.

Bon film!
CH

  • Nicolas

    Je suis désolé, mais être viré d’une entreprise d’équipement de sport parce qu’on est “trop gros” est largement compréhensible. C’est sûr, ce n’est pas bien beau. Mais si la dite personne à laquelle vous faites référence fait partie des personnes en contact avec la “clientèle” et représente la marque, il est normal qu’elle ne puisse plus “vendre” la marque…

Christophe Haag

" Professeur-Chercheur
à EMLYON Business School
et essayiste , mon dada,
c’est d’essayer de décrypter
une partie du Da Vinci Code
des comportements humains qui régissent la « comédie sociale » que nous jouons tous (dixit Josef Schovanec).
Voici mon univers. "

Facebook

Rejoignez moi sur

  • picasa
  • Youtube
  • Soundcloud